fbpx
Développement personnel

Comment devenir une bad girl ? (en 5 étapes)

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr

Les filles je vais vous apprendre dans cet article à devenir une bad girl et ce en 5 étapes. J’ai remarqué que beaucoup d’entre vous ne se sentaient pas forcément à l’aise dans la vie de tous les jours comme sur les réseaux. Je sais pas d’où ça vient, mais beaucoup d’entre vous ont fait l’effort de partager qui elles sont sur les réseaux ; mais auraient souhaité se présenter sous un autre angle, celui d’une femme différente, plus confiante, voire une bad girl. Je vais pas définir ici ce qu’est une bad girl, car chacun le définit un peu à sa façon. Mais une chose est sûre, c’est qu’ici le terme ne décrit rien de négatif.

💅💄💋💶 Gagnez de l’argent en 5 mins grâce à moi ! (Annonce) Les filles ça vous dit de gagner de l’argent en 5 minutes chrono ?! Je vous propose de gagner un petit revenu rapidement et facilement ! Pour y avoir accès, il suffit juste de vous inscrire gratuitement sur le lien suivant: M’inscrire ici !

1. Prendre confiance en vous

Je sais, c’est facile à dire, mais un peu moins facile à faire quand on n’a pas de base une énorme confiance en soi. Mais dîtes-vous bien que la confiance ça se travail. Beaucoup vous diront que pour devenir une bad girl, tout est dans l’attitude. Moi je vous dirais que tout est dans la confiance en soi. Une petite astuce pour se donner un petit coup de boost et de confiance, c’est de trouver ce qui vous différencie des autres et d’en faire votre force. Vous vous trouvez plutôt mignonne, faites-en votre force. Vous avez un travail hors du commun, faites-en votre force. Et dès que vous avez une petite baisse de confiance, rappelez-vous que vous avez quelque chose en plus.

2. Se foutre de l’avis des autres

Ça rejoint un peu la partie sur la confiance en soi. Mais en vrai, ça va au-delà. Pourquoi, car vous voulez devenir une vraie bad girl. Et une vraie bad girl n’en a que faire de l’avis des autres. Que ce soit l’avis d’inconnus comme celui de votre entourage. Je veux pas vous mettre en froid avec vos proches, mais prenez en considération leur avis, sans jamais les laisser diriger vos choix. Que ce soit des choix en terme de looks, de comportements, de direction que vous souhaitez prendre dans votre vie personnelle ou professionnelle.

3. Devenir un peu plus hédoniste

Et non, l’hédonisme n’est pas une religion. Ça n’a même pas de connotation spirituel dans le sens dans lequel je vous encourage de l’être. En effet, un bad girl est à la recherche des petits plaisirs. On parle ici de plaisir égoïstes qui ont un objectif, vous faire apprécier les bonnes choses que vous offrent la vie. Je vous le disais tout à l’heure, le but n’est pas de vous transformer en une méchante fille, mais en une fille qui s’assume avec confiance, une femme fatale.

4. Travailler votre façon de vous exprimer

Il ne suffit pas de faire un travail sur la façon dont vous vous percevez, mais aussi d’en faire un sur la façon dont les autres vous perçoivent. Peu importe votre environnement social ou celle que vous souhaitez devenir, il va falloir passer par cette étape. Pas besoin de jouer un jeu, un personnage, car c’est pas le but de l’article. Son but est juste de faire ressortir la bad girl qui est en vous ! Alors à vous de la trouver et de la faire ressortir en vous exprimant avec plus de confiance, moins d’hésitation et surtout en sachant dire vos opinions et les défendre envers et contre tous.

5. Retravailler votre communication non-verbal

Ici, je ne parle pas juste de retravailler votre attitude. Je parle de vous arrêter sur votre façon de vous exprimer au quotidien. Votre gestuelle, vos tics si vous en avez et votre posture au quotidien ; votre démarche etc. Comme je vous l’ai dit, le but est que vous fassiez ressortir la bas girl qui est en vous, de façon naturelle, sans artifices et sans aller contre qui vous êtes. Mais vous devez être consciente que si vous avez pris l’habitude de vous tenir recroquevillée sur vous même que vous vous asseyez sur une chaise. Ou si vous avez pris l’habitude de détourner le regard quand vous vous adressez à votre interlocuteur ; ben qu’il va falloir revoir votre posture. 

Ps: je tiens à préciser que je ne suis ni psychologue, ni psychanalyste ou autre et que je ne me permettrai pas de donner des conseils de cet ordre. Si vous en ressentez le besoin, pour un problème d’un quelconque ordre, rapprochez-vous d’un professionnel qui saura vous accompagner.

Donnez-moi votre avis en commentaire