fbpx
Category

Partenariat Instagram

Category

On entend souvent un bon nombre d’âneries sur le faite de déclarer ou pas les revenus gagnés sur Internet. On trouve beaucoup d’avis sur divers forums qui conseillent de pas s’embêter à déclarer les revenus que vous vous faites grâce à votre chaîne Youtube, vos partenariats Instagram ou à l’affiliation sur votre blog. À quoi bon s’embêter pour 200€ générés ou mille. Après tout c’est que des revenus irréguliers et si ça se trouve, vous n’allez plus jamais les refaire. Moi j’ai décidé de vous inciter à les déclarer, car ça vous coûte tellement rien de le faire, que ça serait con de pas en profiter pour vous mettre en règle dès maintenant. Et qui sait, si vous avez réussi à générer cet argent-là une fois, pourquoi ne pas continuer sur votre lancée ?! Ps: j’ai écrit un article où je vous 5 moyens de trouver une marque qui recherche une ambassadrice. Il est disponible: ici !

Je tiens à vous annoncer que j’ai bossé sur un guide que je vous propose gratuitement. Il est réservé aux blogueuses, modeuses, instagrameuses et futures influenceuses. Il va vous apprendre à faire grandir votre audience sur Instagram/FB et de façon naturelle. Après avoir téléchargé le guide, vous allez obtenir un bonus: l’accès à un outil gratuit que j’ai créé pour vous aider à développer votre audience rapidement. Pas de bots ou autre !! Télécharger le guide gratuitement !

1. Facile et rapide à faire

De nos jours c’est très facile de déclarer vos revenus sur Internet que vous soyez une blogueuse, instagrameuse, youtubeuse. Vous avez d’ailleurs sûrement déjà entendu parler du statut de micro-entrepreneur. En gros, c’est avec ce statut que vous allez pouvoir déclarer votre activité et que vous allez pouvoir déclarer vos revenus, votre chiffre d’affaires (qu’il soit élevé ou pas d’ailleurs). Je vais pas rentrer dans les détails du statut, mais en gros il vous permet de vous déclarer simplement, de déclarer vos revenus assez facilement sur Internet. Ça peut faire peur quand on a jamais fait la démarche mais y’a pas de raison d’avoir peur, renseignez-vous bien et puis suivez la procédure sur le site officiel.

2. Nécessaire pour développer votre activité

Si vous avez un blog, un Instagram, une chaîne YouTube, j’imagine que c’est pas pour tout arrêter du jour au lendemain. Donc pourquoi ne pas anticiper l’évolution de votre chaîne YouTube, de votre Instagram, de votre blog et pourquoi ne pas anticiper sa croissance en prenant les devants et en déclarant votre activité dès maintenant: maintenant vous ne faites pas d’énormes revenus. Ça vous permettra le jour où vous en faites plus, ben d’être prête, prête à effectuer plus de partenariats sur Instagram, prête à avoir plus de revenus publicitaires sur votre chaîne YouTube ; prête à ne pas être en panique et à ne pas devoir tout mettre en place le jour où ça vous arrive.

Annonce: CHARLOTT’ LINGERIE recherche de nouvelles partenaires: conseillères de style ! Ils vous fournissent gratuitement des articles, à vous de les présenter à votre audience et de faire des ventes ! Pour déposer votre candidature auprès de la marque, remplissez le formulaire sur le site de la marque. Déposer ma candidature ici !

3. Avoir l’esprit tranquille

C’est jamais super agréable de se rendre compte qu’y a quelque chose qu’on a faite et qu’on l’a mal faite. C’est jamais super agréable de se rendre compte qu’on aurait pu faire les choses différemment et qu’on avait des obligations, mais qu’on n’en était pas spécialement au courant. Je suis pas un expert comptable, donc je peux pas vous parler de toutes les nuances au niveau fiscal etc. Tout ce que je sais, c’est qu’il vaut mieux rechercher la tranquillité d’esprit dans le prix. Le fait que vous soyez entrain de lire l’article montre que vous vous posez certaines questions sur le sujet et que ça vous angoisse peut-être. Débarrassez-vous de cette angoisse une bonne fois pour toute !

J’ai l’impression de souvent dire ça, mais la plupart des sujets que j’aborde sont des problématiques auxquelles vous êtes confrontées et dont vous voulez une réponse ! Et je sais que c’est pas facile de trouver la bonne personne à qui poser la question et obtenir une réponse qui ne soit ni à moitié fausse, ni complètement exagérée. Pas facile de poser la question aux marques directement et de passer pour une amatrice ou une influenceuse qui sait pas ce qu’elle fait. Pas facile non plus de poser la question à une autre influenceuse qui est à peu prêt à votre niveau, car c’est pas un sujet facile à aborder. Pas facile d’obtenir une réponse sur d’autres blogs, car la réponse ressemble plus à acheter la dernière formation Insta Booster Truc Muche Machin Chouette. Si vous avez une audience qui va de 0 abonnés à 300 000 abonnés, vous allez obtenir la réponse à votre question. Pour les autres, je suis conscient qu’aucune fille à 500 000 ou 1 million d’abonnés ne lit mon blog lol donc c’est pas trop grave. Non, plus sérieusement, là on parlera de rémunération un personnalisée, donc comment vous voulez que je le sache lol. Si je me trompe faîtes le moi savoir d’ailleurs mdr. Ps: pour celles qui veulent apprendre comment obtenir des partenariats avec seulement 1000 abonnés, l’article est disponible: ici ! Pour celles qui ont moins de 1000 abonnés, j’en ai créé un qui va vous aider: ici !

Je tiens à vous annoncer que j’ai bossé sur un guide que je vous propose gratuitement. Il est réservé aux blogueuses, modeuses, instagrameuses et futures influenceuses. Il va vous apprendre à faire grandir votre audience sur Instagram/FB et de façon naturelle. Après avoir téléchargé le guide, vous allez obtenir un bonus: l’accès à un outil gratuit que j’ai créé pour vous aider à développer votre audience rapidement. Pas de bots ou autre !! Télécharger le guide gratuitement !

Vous êtes une micro-influenceuse

La micro-influenceuse a entre 2000 et 20 000 abonnés. J’ai lu un article d’un magazine de référence, qui expliquait qu’en tant que micro-influenceur, vous ne serez pas rémunéré par les marques avec de l’argent. En gros, ils expliquaient que vous pouvez seulement réclamer des produits ou réductions en échange. C’est FAUX à 200% ! C’était peut-être valable à une époque, mais beaucoup de marques ont développé une stratégie dans laquelle ils privilégient les petites influenceuses mais qui ont un très fort taux d’engagement. Donc vous pouvez espérer vous faire entre 50 et 200€ en fonction du type de partenariat, de la marque etc.

Vous êtes une macro-influenceuse

En gros, vous avez entre 20 000 abonnés et 100 000 abonnés. Vous avez de la chance, car comme pour les micro-influenceuses, ben la demande et les pratiques évoluent. Beaucoup d’entreprises préfèrent faire appel à plusieurs influenceuses avec 50k par exemple qu’une seule influenceuse à 500k. Pourquoi ? Car plus la fille a une grosse audience et plus son engagement réduit. Donc ils savent qu’ils vont peut-être payer moins cher pour plusieurs influenceuses à 20k ou 50k, mais en obtenant les mêmes résultats qu’avec une qui a ses 500k: c’est mathématique ! Donc vous avez le vent en poupe. Les tarifs tournent autour des 100-200€ en général pour un partenariat avec votre audience.

Annonce: CHARLOTT’ LINGERIE recherche de nouvelles partenaires: conseillères de style ! Ils vous fournissent gratuitement des articles, à vous de les présenter à votre audience et de faire des ventes ! Pour déposer votre candidature auprès de la marque, remplissez le formulaire sur le site de la marque. Déposer ma candidature ici !

Vous êtes une méga-influenceuse

De 100 000 à plusieurs millions d’abonnés. Comme je vous l’ai dit plus haut, je pense pas qu’y ait des masses de méga-influenceuses qui consultent mes articles (je me trompe peut-être). Mais ça reste compliqué de définir une tranche de rémunération car une fille à 500k se fera payer de façon personnalisé avec ses propres exigences. Beaucoup ont même leur propre agent et manager qui s’occupe de négocier les contrats. Entre nous, si vous êtes en dessous de 700€ à chaque fois, ben vous vous sous-estimez un peu trop. Contactez-moi pour plus de renseignements, si ça peut vous éclairer !

Vous êtes une mini-instagrameuse

Les mini-instagrameuses, c’est les petites instagrameuses avec moins de 2000 abonnés dans leur audience. Vous pouvez aussi obtenir des partenariats et vous faire payer pour ça, si votre audience est très engagée. Par contre, je vais pas vous vendre du rêve, la majorité des partenariats que vous allez réussir à obtenir seront des partenariats proposés par des plateformes spécialisées. et au vu de votre nombre d’abonnés, la rémunération ne sera pas élevée, car ils payent souvent en centimes et en fonction des interactions que vous avez (nombre de stories vue etc).

Les filles, je veux pas vous effrayer avec cet article, mais alors pas du tout ! Au contraire même, je veux vous encourager à prendre les choses en main et à rechercher vous-même vos propres partenariats, car vous pouvez le faire et ça évitera bon nombre de désillusions ! Car oui, ce que ces plateformes et agences vous vendent, c’est des illusions … car ils savent que vous rêvez d’être considérée pour votre travail d’influenceuse et ils ont des clients qui cherchent à faire des ventes. Mais je vais vous montrer pourquoi vous devriez vous méfier de ces plateformes qui n’en ont que faire de votre intérêt et pensent au leur et à ceux de leurs clients. Je précise que je vous encourage pas à ne pas les utiliser, mais seulement à vous interroger sur les réels avantages pour vous de passer par eux. Ps: j’ai écrit un article où je vous apprends comment obtenir des partenariats avec seulement 1000 abonnés. Il est disponible: ici !

Je tiens à vous annoncer que j’ai bossé sur un guide que je vous propose gratuitement. Il est réservé aux blogueuses, modeuses, instagrameuses et futures influenceuses. Il va vous apprendre à faire grandir votre audience sur Instagram/FB et de façon naturelle. Après avoir téléchargé le guide, vous allez obtenir un bonus: l’accès à un outil gratuit que j’ai créé pour vous aider à développer votre audience rapidement. Pas de bots ou autre !! Télécharger le guide gratuitement !

1. Vous êtes le produit

Vous trouvez ça juste d’être payée quelques centimes pour présenter un produit à votre audience ? Vous êtes celle qui fait le boulot, pourquoi est-ce que vous êtes celle qui reçoit le moins de gain dans ce partenariat entre vous et la marque ? Surtout quand je vois les revenus que vous êtes capable de faire seule sans passer par une quelconque plateforme ou agence. Ne vous laissez pas influencer par les promesses qui vous sont faites, je vous montrerai pourquoi dans les parties suivantes.

2. Vous n’avez pas besoin d’eux

Comme je vous le disais dans la partie précédente, vous arrivez toutes à obtenir des partenariats plus intéressants et plus rémunérateurs quand vous ne faites pas appel à ces différentes plateformes. Comment ça s’explique ?! Ben vous avez le choix entre: le type de partenariats que vous choisissez et la fréquence de vos partenariats. Car non, vous n’allez pas avoir plus de partenariats chaque mois en passant par ces plateformes, car souvent elles demandent des conditions tels que beaucoup de petites et moyennes influenceuses n’ont même pas accès aux partenariats qu’elles proposent.

3. Très peu sont fiables

Je parle en connaissance de cause, car j’ai fait appel à quelques plateformes d’influenceurs. Et devinez qu’est-ce qui s’est passé pour beaucoup d’entre elles ? Ben la plupart sont des startups qui expérimentent dans le domaine du marketing du d’influence. Et qu’est-ce qui arrive souvent aux startups ?! Ben beaucoup ferment boutique. Et les agences d’influenceurs ne sont pas épargnées. Donc je me suis retrouvé, comme beaucoup d’entre vous à m’engager sur des plateformes et à y consacrer mon temps, à leur donner ma confiance et à me retrouver comme un con, quand elles décident de fermer boutique ou de pivoter (de changer d’activité).

4. Limités à une taille d’audience

Beaucoup de filles pensent que toutes ces plateformes acceptent tous les types d’influenceurs. Certains en font même leur argument de vente en disant qu’ils recherchent des micro influenceurs. Mais savez-vous que la plupart refusent les influenceuses de moins de 5000 (voire 2000 abonnés). Ou celles qui les acceptent proposent des revenus tellemen ridicules qu’il vous faudra faire des centaines de partenariats pour obtenir une somme ridicule. Donc encore une fois, ne croyez pas les promesses qui vous sont faites !

5. Délai de paiement excessifs

Une fois que vous avez réussi à dépasser un certain plafond qui vous permette de demander le versement de vos gains, vous savez que beaucoup ont des délais de paiement très longs. Je vais pas entrer dans les détails, mais c’est valable pour les platefomes d’influenceurs comme pour les plateformes d’affiliation. Certaines ont des délais allant de 3 à 6 moins d’attente pour pouvoir percevoir le virement de vos gains: autant vous dire que c’est long lol ! Évidemment y’a aussi des plateformes qui n’ont que 30 jours de délai avant d’être payée, mais sachez que beaucoup ont des délais plus long. Et souvent on s’en rend compte quand c’est trop tard, c’est-à-dire au moment de demander à être payé …

Je vais vous donner la solution à un problème qui vous prend beaucoup de temps et que vous n’arrivez pas à résoudre. Je parle du problème des partenariats avec des marques. Je sais que vous en recevez pas mal, mais je sais aussi que vous ce que vous recherchez, c’est des partenariats qui vous correspondent. Je veux dire par là des partenariats sérieux, rémunérés et qui correspondent à vos valeurs, ce que vous souhaitez pouvoir offrir à votre audience. Mais comment obtenir tout ça au moment où on le souhaite, sans avoir à rechercher des marques pendant des mois et des mois avant de finalement pouvoir en trouver une qui se rapproche de nos critères ? Et surtout, comment éviter d’entrer dans une “agence” et de signer un contrer qui peut être pénalisant sur le long terme ? Je vais vous donner 5 moyens de trouver une marque qui cherche un ambassadeur et qui corresponde à vos critères. Ps: j’ai écrit un article pour aider celles qui auraient une très petite audience (pas plus de 1000 abonnés) et souhaiteraient obtenir quand même des partenariats. Il est disponible: ici !

Je tiens à vous annoncer que j’ai bossé sur un guide que je vous propose gratuitement. Il est réservé aux blogueuses, modeuses, instagrameuses et futures influenceuses. Il va vous apprendre à faire grandir votre audience sur Instagram/FB et de façon naturelle. Après avoir téléchargé le guide, vous allez obtenir un bonus: l’accès à un outil gratuit que j’ai créé pour vous aider à développer votre audience rapidement. Pas de bots ou autre !! Télécharger le guide gratuitement !

1. Aller dans des salons spécialisés

Vous recherchez une marque dans la mode ou la beauté pour effectuer un partenariat avec elle ? Pourquoi ne pas vous présenter et présenter votre travail au comptoir d’une marque ?! Pour bien réussir votre demande, vous allez devoir choisir de petits salons spécialisés (et oui, on attendra pour le salon de la mode à Paris lol). Vous pourrez par exemple vous rendre à la foire de Paris et vous présenter auprès d’un petit créateur si vous avez le contenu et l’audience qui convient. Souvent, c’est même eux qui vous demandent de les ajouter sur les réseaux. Ca leur permet de se rendre compte de votre influence et de proposer des partenariats.

2. Suivre les partenariats des autres

Vous savez, pourquoi réinventer la roue, quand vous avez juste à ouvrir les yeux ? Vous suivez sûrement des blogueuses et influenceuses qui ont à peu près le même nombre d’abonnés que vous et le même type de contenu. Vous avez remarqué un post rémunéré qu’elles ont fait récemment ? Ou une story qui redirigeait vers un produit spécifique ? Ben pourquoi ne pas contacter la marque avec qui elles ont fait le partenariat pour leur proposer d’en faire un avec vous ! C’est la méthode la plus simple, fiable et prisée des influenceuses. Car ça évite de passer trop de temps à rechercher et vous ne faîtes pas confiance à une marque dont vous avez jamais entendu parler.

Annonce: CHARLOTT’ LINGERIE recherche de nouvelles partenaires: conseillères de style ! Ils vous fournissent gratuitement des articles, à vous de les présenter à votre audience et de faire des ventes ! Pour déposer votre candidature auprès de la marque, remplissez le formulaire sur le site de la marque. Déposer ma candidature ici !

3. Fréquenter les plateformes pro

Je parle de quoi quand je vous conseille de fréquenter les plateformes professionnelles ? Je parle simplement des réseaux sociaux où vous allez pouvoir faire votre réseautage en toute simplicité. Il en existe pas mal comme LINKEDIN, SHAPR … etc. Le but va être de cibler les profils qui ont une place dans le marketing d’une boîte qui vous intéresse. Vous allez entrer en contact avec cette personne et échanger avec elle tranquillement. Ensuite, vous allez être en mesure de lui parler de votre contenu, de votre audience et de faire en sorte qu’elle envisage de vous proposer un partenariat. C’est ce qu’on appelle élargir son réseau et c’est un moyen comme un autre d’obtenir de nouvelles opportunités.

4. Postuler via des offres d’emploi

Beaucoup ne le savent pas, mais sur les sites d’offres d’emploi, vous pouvez trouver des offres de partenariats. Attention à bien comprendre l’offre et à ne pas la confondre avec une autre. Par exemple, devenir ambassadeur, c’est pas pareil que devenir affilié ! Les deux sont intéressants, mais souvenez-vous que le nom de l’article c’est trouver une marque qui cherche un ambassadeur lol. Ca veut dire que la méthode ne sera pas la même pour devenir un affilié. Je ferai sûrement un article dessus un peu plus tard.

5. Envoyer une candidature spontanée

J’ai l’impression qu’on parle de trouver un job lol. Mais c’est tout comme … Et même si je vous conseille pas spécialement de postuler auprès d’une marque si elle n’est pas en recherche de partenariat, je vous propose quand même cette astuce. Je la déconseille, car vous ne savez pas si la marque a un besoin de communiquer de cette façon. En plus vous ne savez même pas si elle a un budget consacrée à ce type de partenariats. Car je rappelle que votre candidature est spontanée et ne fait suite à aucun signe de la part de la marque. En gros, vous avancez un peu à l’aveuglette et risquez de vous prendre des portes en tombant sur le mauvais interlocuteur, ou en vous adressant à une marque qui n’a jamais franchi le pas de ce qu’on appelle le marketing d’influence.

Je reçois souvent pas mal de demandes sur le sujet de la télé-réalité. Y’a des filles qui me demandent si j’ai des contacts dans le milieu et d’autres qui aimeraient juste savoir comment y accéder. Je pouvais pas ignorer le fait que c’est un sujet qui vous intéresse grave et qui mérite d’être éclairci. Donc c’est pour ça que j’ai décidé de vous aider à y voir plus clair, en vous donnant les critères les plus recherchés par les casteurs. À vous de vous préparer à vos prochains castings (en n’oubliant pas de rester vous-même !) Et pour celles qui se demanderaient encore si j’ai des contacts dans le secteur, malheureusement la réponse est: non ! En tout cas pour le moment lol. Ps: j’ai écrit un article où je vous apprends comment acheter vos tenues de luxe moins chères. Il est disponible: ici !

Je tiens à vous annoncer que j’ai bossé sur un guide que je vous propose gratuitement. Il est réservé aux blogueuses, modeuses, instagrameuses et futures influenceuses. Il va vous apprendre à faire grandir votre audience sur Instagram/FB et de façon naturelle. Après avoir téléchargé le guide, vous allez obtenir un bonus: l’accès à un outil gratuit que j’ai créé pour vous aider à développer votre audience rapidement. Pas de bots ou autre !! Télécharger le guide gratuitement !

1. Avoir un physique esthétique

Je suis obligé de souligné ce point en priorité, car oui, les filles, on parle bien de télé-réalité. Donc l’objectif est de faire rêver avec des hommes et des femmes qui prennent soin d’eux . Ici, pas question de parler de critères physiques comme le poids, la taille ou autre. Non, comme vous avez pu le constater, au fil des années, de plus en plus de filles rondes ou petites ont fait leur apparition dans les différentes émissions: et encore heureux ! Merci la tolérance … Non, ici les recruteurs vont rechercher des visages harmonieux, souriants, qui se maquillent et aiment se mettre en valeur. Ben les réseaux sociaux ont une grosse part dans leur recrutement, donc une fille qui ne sais pas se mettre en valeur sur ses propres réseaux, ne risque pas d’être recrutée pour une émission de divertissement.

2. Avoir un fort caractère et l’assumer

Je vous l’ai dit précédemment, on est dans des émissions de divertissement, et non pas des émissions politiques, culturelles ou autre. Donc je vous ai dit qu’il fallait que vous soyez photogénique. Mais il faut aussi que vous soyez capable d’assumer vos opinions dans des émissions proches de l’expérience sociale. Le but n’est pas que vous soyez tout le temps en mode spectacle, mais les casteurs doivent sentir que vous en voulez et que vous ne comptez pas vous laisser faire (en cas de conflits au sein de l’émission). Et oui, imaginez une série télé où il se passe rien et où tous les personnages sont lisses, n’assument jamais leurs actes ou opinions. On se ferait chier non ?! Voilà pourquoi les productions cherchent à avoir des personnalités différentes mais qui se rejoignent sur ce point-là.

Annonce: CHARLOTT’ LINGERIE recherche de nouvelles partenaires: conseillères de style ! Ils vous fournissent gratuitement des articles, à vous de les présenter à votre audience et de faire des ventes ! Pour déposer votre candidature auprès de la marque, remplissez le formulaire sur le site de la marque. Déposer ma candidature ici !

3. Savoir garder votre naturel (personnalité)

Ca rejoint un peu le fait de s’assumer. Ici, j’attire votre attention sur le fait que l’objectif n’est pas de jouer un rôle. Même si je vous ai précisé plus haut, qu’on était dans une émission de divertissement ; et que donc il ne fallait ennuyer les spectateurs. L’objectif des casteurs est de recruter des personnes sur la base de qui ils sont vraiment. Leur but n’est pas de se tromper, ou de se faire manipuler par un candidat qui serait un très bon acteur. Et croyez-moi, ils ont une certaine expérience en ce qui concerne la détection des profils un peu fake qui sont là pour des raisons qui les concernent. Donc soyez vous-même ! Si vous avez des qualités, assumez-les, vos défauts aussi et surtout ne jouez pas un rôle le jour de votre audition. Ca ne servirait à rien et imaginez réussir le casting. Jouer quelqu’un que vous n’êtes pas au quotidien et devant des spectateurs qui vous jugent peut être pesant à la longue.

4. Savoir s’exprimer et avoir de la tchatche

Les castings pour la télé-réalité ressemblent un peu à des entretiens pour un job ou un concours que vous passez. La seule différence est que là, vous ne vous vendez pas seulement en tant que personne, mais aussi en tant que marque. Vous devez donner envie au casteur de vous choisir. Et pour ça, il faut être capable de vous exprimer et oublier quelques instants votre timidité. Dans tous les cas, les blancs sont à éviter pendant votre casting. Vous devez divertir votre interlocuteur avec quelques petites anecdotes qui souligne les points que vous abordez et toujours veiller à garder son attention. Quand je parle de savoir s’exprimer, je parle pas d’avoir un langage soutenu qui ne vous ressemble pas. Mais je veux dire par là, vous exprimer en parlant suffisamment fort qu’on puisse vous comprendre et en articulant un minimum. N’oubliez pas que vous essayez de vous vendre, donc ça serait dommage qu’on n’est aucune idée de ce dont vous parlez ou qu’on n’arrive pas à vous suivre.

5. Être célibataire

Beaucoup d’entre vous peuvent se demander ce que ça vient faire là. Encore une fois, je vous rappelle qu’on est dans une émission de télé-réalité. Et ça dépendra de vous et de l’émission que vous faîtes, car y’a des émissions qu’on peut très bien faire en couple. Mais la plupart des émissions concernent de jeunes célibataires dans un contexte de séduction. Si c’est pas le cas pour la vôtre, vous serez confrontée à des candidats très demandeurs et séducteurs (ou qui suivent une logique que vous ne connaissez peut-être pas encore … celle de la stratégie du couple). En plus ajoutez à ça le fait que tous les candidats jouent les cupidons et essaient de caser leurs camarades ; plus dans certains cas, la pression de certaines productions pour que ça se fasse (en toute bienveillance). C’est pour ça que certains casteurs préfèrent recruter de nouveaux candidats célibataires.

Je vais vous parler ici, de choses dont très peu vous parle (moi compris !). Car j’ai beaucoup été focus, dans mes articles, sur comment vous aider à développer votre influence sur les différentes plateformes insta, Youtube etc. Mais vous allez être confrontées à coup sûr à des soucis auxquels vous n’aviez pas pensé avant. Alors profitez de ce petit signal d’alerte que je vous offre dans cet article, pour vous en protéger et vous préparer à agir lorsque vous y serez confrontées. L’influenceuse Milababychou a parlé de l’un de ces “pièges” dans l’un de ses vlogs et c’est ce qui m’a donné envie de faire cet article ; qui je l’espère ne va pas vous rendre parano, mais vous rappeler que développer son influence sur Internet n’est pas sans risques.

Je tiens à vous annoncer que j’ai bossé sur un guide que je vous propose gratuitement. Il est réservé aux blogueuses, modeuses, instagrameuses et futures influenceuses. Il va vous apprendre à faire grandir votre audience sur Instagram/FB et de façon naturelle. Après avoir téléchargé le guide, vous allez obtenir un bonus: l’accès à un outil gratuit que j’ai créé pour vous aider à développer votre audience rapidement. Pas de bots ou autre !! Télécharger le guide gratuitement !

1. Le harcèlement

Et oui, peu importe que vous utilisiez votre nom ou un pseudo, peu importe que vous fassiez apparaître votre visage dans vos photos ou vidéos ; plus votre audience va grandir et plus vous allez vous exposer au harcèlement. C’est le premier piège dont je parle, car c’est celui dont j’ai été le plus confronté depuis que j’ai une micro-exposition avec mes vidéos Youtube, mon insta etc. Car on est des créateurs de contenu. Et y’a des gens qui trouveront intéressant, pour X ou Y raisons, de vous harceler, vous faire peur, vous critiquer ou menacer de façon violente et insistante. Milababychou a elle-même été confronté à la situation et raconte que Sananas aussi y a été confronté. Parlez-en si ça arrive à quelqu’un de confiance et n’hésitez pas à passer par les voies légales si nécessaire.

2. Les faux partenariats

Une influenceuse, c’est aussi une femme d’affaires à son petit niveau. Dès le départ, vous devez être capable de différencier un bon deal d’un mauvais. Et malheureusement, je vois encore beaucoup de petites influenceuses qui viennent me voir en me présentant leurs partenariats, qui n’en sont pas ! Et oui, n’acceptez pas de bosser pour une marque, peu importe sa notoriété, si y’a une petite voix dans votre tête qui vous dit qu’y a anguille sous roche. Et pour enlever tout doute, il faut que vous ayez toutes les informations en votre possession sur le type de missions que vous allez mettre en place, la rémunération négociée, le délai etc.

Annonce: CHARLOTT’ LINGERIE recherche de nouvelles partenaires: conseillères de style ! Ils vous fournissent gratuitement des articles, à vous de les présenter à votre audience et de faire des ventes ! Pour déposer votre candidature auprès de la marque, remplissez le formulaire sur le site de la marque. Déposer ma candidature ici !

3. Le travail dissimulé

La différence entre les influenceuses qui débutent et celles qui sont dans le game depuis un moment, c’est le cadre qu’elles ont (ou n’ont pas) en rapport avec leur activité. Dans la partie précédente, je parlais de définir clairement la mission en cas de futur partenariat avec une marque. Mais ici, il s’agit de l’étape d’avant le partenariat. Je m’explique, j’ai connu beaucoup de filles qui atteignaient un certain niveau en terme d’audience. Du coup, elles intéressaient spontanément plus les marques et avaient de plus en plus de demandes de partenariats. Sauf que les marques sérieuses n’étaient prêtes à réaliser un partenariat qu’avec une influenceuse immatriculée, indépendante. D’autres marques peu scrupuleuses travaillaient quand même avec elles. Sauf que ces marques ne leur envoyaient jamais de contrats de travail ou autre. Donc les filles pouvaient se retrouver à accepter des partenariats, à travailler, pour des interlocuteurs peu scrupuleux et qui pouvaient ne plus donner de nouvelles du jour au lendemain.

4. Le netnotworking

Vous l’avez compris, le “netnotworking”, c’est un jeu de mot que j’utilise avec le mot “networking”. En gros, je veux dire par là, que plus vous allez développer votre influence, et plus certaines personnes voudront se rapprocher de vous et vous poseront beaucoup de questions. En gros, faîtes preuve de lucidité, et apprenez à vous écouter. Je veux dire par là que si quelqu’un vient vous parler et que vous avez un voyant rouge qui s’allume dans votre tête à cause de ses questions orientées ou intéressées, écoutez ce signal ! De qui vous devez vous protéger ? Des manipulateurs qui veulent profiter de votre audience, de vos connaissances (ou de vos revenus qui sait ?!). En soit, ça n’a rien de mal d’apprendre des choses à une personne qui entre en contact avec vous. Mais moi je parle de la personne qui ne s’intéresse aucunement à vous ou ce que vous faîtes, mais qui a juste un intérêt à entrer en contact avec vous. Économisez votre temps précieux, plutôt que de le perdre avec des gens qui ne vous apportent rien.

5. Le burnout

C’est pas parce que vous faîtes ce que vous aimez, que vous êtes à l’abri de faire un burnout. Au contraire, le fait de faire ce qui vous plait, et peut-être de commencer à en tirer des revenu ; peut-être risqué si vous êtes du genre à ne pas vous fixer de limites, ou à être désorganisée et souvent dépassée par le temps. Même les plus grands créateurs de contenu font des burnout. Un exemple qui me vient en tête, c’est Casey Neistat. Mais des instagrameuses aussi font des burnout à force de devoir être tout le temps créative, active et de consacrer énormément de temps à leurs audience, ça arrive. Et ça vous arrivera peut-être ! Alors préparez-vous, à repousser ce moment en étant organisée et en optimisant votre temps.

6. Les changements

J’ai pas précisé quel type de changements, car au cours de votre carrière d’influenceuse, vous allez en connaître des changements. Changements internes, que vous allez être capables de maîtriser ; et changements externes, qui interviendront au sein des différentes plateformes que vous utilisez (réseaux sociaux par exemple). En un an déjà, il se passe beaucoup de choses. Pourquoi est-ce que je parle de ces changements dans cet article ? C’est simplement parce qu’ils interviendront régulièrement. Donc vous devrez être capable de penser votre contenu, les réseaux que vous choisissez d’utiliser etc, sur le long terme. Donc vous devrez avoir une vision moyen-long terme de votre activité d’influenceuse et vous poser des questions du type: “Est-ce que mon audience s’intéressera à mon type de contenu dans 5 ans ?” ; “Est-ce que la plateforme sur laquelle je suis la plus active en ce moment existera toujours dans 5 ans ?!”; “Est-ce que le contenu que je poste actuellement me correspond et sert efficacement mon personal branding ?!”.

Les filles, je vous le répète souvent, mais je pense que ça fait pas de mal de l’entendre: mes articles n’ont pas pour but de vendre du rêve ! C’est pas non plus du divertissement, dans lequel je balancerais des infos, tout en sachant que c’est impossible de les réaliser. Non, mon blog a pour but de vous aider à devenir une influenceuse, en partant de zéro. Et ici, je vais vous apprendre à devenir ambassadrice de marques, malgré votre très petite audience. Et pour ça, vous vous doutez bien que les méthodes classiques ne fonctionneront pas. N’attendez pas non plus d’être contactée par une marque en DM ou quoi, parce que ça arrivera très vite, mais la marque sera une marque créée par M. Dupond et qui parfois n’est même pas immatriculée. Certains voudront même vous faire payer pour un partenariat en vous demandant d’acheter vous-même l’article à présenter (et en vous offrant une réduction qui n’en est pas une au fond). Alors c’est pas parce que vous avez une petite audience, que vous avez pas droit aux meilleurs partenariats ! Et je vais vous apprendre à les obtenir en rusant comme il faut. Pour celles qui aimeraient savoir combien demander pour un partenariat rémunéré et avec la taille de leur audience. J’ai fait un article où je vous explique tout. Il est disponible: ici !

Je tiens à vous annoncer que j’ai bossé sur un guide que je vous propose gratuitement. Il est réservé aux blogueuses, modeuses, instagrameuses et futures influenceuses. Il va vous apprendre à faire grandir votre audience sur Instagram/FB et de façon naturelle. Après avoir téléchargé le guide, vous allez obtenir un bonus: l’accès à un outil gratuit que j’ai créé pour vous aider à développer votre audience rapidement. Pas de bots ou autre !! Télécharger le guide gratuitement !

Favoriser les marques qui ont une plus petite audience que vous

Entre nous, vous pensez obtenir un partenariat sérieux avec une marque qui a 100 000 abonnés ? Vous espériez même devenir ambassadrice de cette marque ? Ben oubliez ça ! Désolé pour celles qui vont déchanter mais je me dois de vous mettre face aux réalités. Ces marques vont favoriser des partenariats avec de plus grosses influenceuses. Ca veut pas dire que c’est mort pour vous, au contraire. Même si ces grosses marques, ne font pas appel aux petites instagrameuses, vous allez pouvoir obtenir des partenariats en étant un peu maline. Comment faire ?! Ben faire appel aux marques avec une plus petite audience que vous. Je sais ce que vous allez me dire: “Xavier, c’est pas facile de trouver ça !”. Et je suis d’accord avec vous, mais c’est pas impossible. Je vous donne un indice dans la deuxième partie de cet article.

Rechercher des marques qui exercent au niveau local

Pourquoi contacter de grosses marques, qui ont pignon sur rue et qui exercent au niveau local ou national, quand vous pouvez faire appel à la petite boutique locale, qui souhaite développer son audience ? Ca m’est arrivé de tomber sur l’insta de petites boutiques dans ma ville, et certaines ne dépassaient pas les 50 abonnés. Vous voyez le truk ?! Si elles peinent à fédérer une audience, même de clientes qui leur font confiance et achètent régulièrement chez elle, vous pouvez imaginer leur état d’esprit. Elles ressentent sûrement une insatisfaction et l’impression que leur insta n’arrive pas aux yeux de leur audience potentielle, celle qui pourrait être intéressée par leur contenu (et leurs articles). En gros, si vous vous présentez avec une audience plus élevée qu’elle, même 100-200 abonnés ; et que vous expliquez que vous habitez le coin, et connaissez leurs produits. Vous pouvez largement négocier de devenir leur ambassadrice et pourquoi pas un partenariat rémunéré. Alors let’s go sur Google maps, trouver les boutiques près de chez vous et leurs insta, pour commencer à les contacter par e-mail ou en face à face (conseillé).

Annonce: CHARLOTT’ LINGERIE recherche de nouvelles partenaires: conseillères de style ! Ils vous fournissent gratuitement des articles, à vous de les présenter à votre audience et de faire des ventes ! Pour déposer votre candidature auprès de la marque, remplissez le formulaire sur le site de la marque. Déposer ma candidature ici !

Proposer plus qu’un partenariat aux marques

Une fois que vous avez une idée des marques que vous allez cibler, vous pensez que c’est terminé et qu’il suffit de les contacter ?! Pour certaines, ça suffira, mais pour d’autres, il faudra arriver à les convaincre, même si vous avez une audience plus élevé. Et l’idée ici, c’est de leur faire comprendre l’enjeu pour eux de développer leur audience sur Instagram, car tous ne le comprennent pas forcément, surtout quand ils ont une petite audience. Ensuite, il faudra leur faire comprendre en quoi est-ce que vous êtes la bonne personne pour les aider. Car même si leur audience est plus petite que la vôtre, ils peuvent se demander pourquoi faire appel à vous, qui avez une plus petite audience que d’autres influenceuse. Et c’est là que vous leur sortez l’argument de l’audit. En gros, vous leur proposez un partenariat et expliquez l’intérêt pour eux de vous choisir. Et ensuite, vous leur proposez comme un bonus, la cerise sur le gâteau, qui est un petit audit de leur insta, s’ils acceptent de vous choisir en tant qu’ambassadrice. Vous expliquez que ce que vous proposez c’est de devenir ambassadrice et que l’audit, c’est un petit cadeau que vous leur ferez pour les remercier de vous avoir choisi.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. C'est-à-dire ?

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer